Conseil consulaire du 28 novembre 2014

Forum Porto

Forum pour l’emploi de Porto, le 11 avril 2014, Mehdi Benlahcen et Françoise Da Silva au milieu de candidats.

Le 28 novembre dernier le conseil consulaire était réuni pour parler d’emploi et de formation professionnelle. Françoise Da Silva et moi-même étions présent au nom de la liste « Français du monde, citoyens solidaires au Portugal ».

Dans un premier temps M. Daniel Vosgien qui présidait ce conseil nous a informés que la loi 2014-288 du 05 mars relative à la formation professionnelle, à l’emploi et à la démocratie sociale met en place une régionalisation de la formation professionnelle, aussi bien en France que pour les Français établis hors de France. Pour l’instant nous ne connaissons pas encore les modalités du nouveau dispositif, certaines conventions étant toujours à cette date en cours de négociation.

L’ensemble des conseillers consulaires ont émis le souhait que les Français de l’Etranger soient traités par une région unique. Je suis en outre intervenu pour souligner que cette évolution n’était guère surprenante lorsque l’on a en mémoire que seulement 25% du budget consacré à la formation professionnelle a été consommé en 2013.

Dans un second temps, M. Vosgien nous a prévenus de la fin prévue du dispositif local d’aide à l’emploi. 2015 sera la dernière année où Entreprendre.pt (structure associative qui gère la cellule emploi à l’attention des Français établis au Portugal) se verra attribuer une subvention. Elle devra être en mesure d’assurer son autofinancement dès 2016.

J’ai fait part de mon étonnement. En effet, l’échéance indiquée ne correspond pas à celle annoncée par Matthias Fekl – Secrétaire d’Etat chargé du commerce extérieur, du tourisme et des Français de l’Etranger – lors de son allocution à l’AFE le 7 octobre dernier. A cette époque on nous avait parlé d’un triennum 2015-2017 qui devait servir de période de transition.

Dans un troisième temps, le conseil a examiné les résultats 2014 de la cellule emploi. Ces résultats sont excellents. L’association Entreprendre.pt a placé en 2014 un total de 42 demandeurs d’emploi. Ces chiffres placent le poste de Lisbonne dans la moyenne européenne, ce qui n’était plus le cas depuis bientôt 5 ans.

Je suis intervenu pour préciser que la distinction placement direct – placement indirect me paraissait inadaptée. Il serait plus juste de distinguer placement actif et placement passif. En effet, certains placements « indirects » (est considéré indirect le placement d’un demandeur inscrit à Entreprendre.pt mais ayant obtenu l’entretien d’embauche de son propre chef) ont pu bénéficier d’un ou plusieurs stages de formation délivrés par l’association, ce qui aura facilité par la suite leur intégration dans le marché du travail portugais.

En outre, j’ai demandé qu’une réflexion soit menée autour du thème des conjoints d’expatriés. Ce public, en grande partie féminin, est fortement présent lors des forums organisés par Entreprendre.pt. En très grande majorité, il s’agit d’un public à la recherche d’un emploi à temps partiel, dont les attentes ne répondent pas à la réalité du marché du travail portugais (le temps partiel représente seulement 10% de ce marché).

Enfin dans un dernier temps, l’association nous a présenté ses perspectives pour l’année 2015. Elle prévoit une capacité d’autofinancement de 40% afin de préparer au mieux le désengagement de l’Etat. Cela nécessitera éventuellement une facturation plus importante des entreprises et surtout pour les candidats (comme demandé par le ministère). Je suis intervenu sur ce point particulier, car il s’agit d’une nouveauté difficile à mettre en place techniquement, et génératrice d’inégalités dans l’accès au service. Il est évident que les 233 candidats déjà existants dans la base de données ne seront pas facturés de manière rétroactive. Les nouveaux candidats 2015 seront donc facturés pour un service, qui demeurera en grande partie gratuit pour les candidats 2014! C’est difficilement acceptable.

Au titre de l’année 2015, Entreprendre.pt sollicite une subvention de 12 000€.

Je continuerai d’accompagner du mieux possible les efforts de cette association. Tout d’abord en défendant du mieux possible la demande de subvention lors de la commission permanente pour l’emploi et la formation professionnelle qui se tiendra à Paris en mars prochain et en l’accompagnant du mieux possible ensuite dans l’organisation des différents forums.

Mehdi Benlahcen

Conseiller AFE Péninsule ibérique
Conseiller consulaire Portugal
Président du groupe « Français du monde, Ecologie et Solidarité »
mehdibenlahcen@hotmail.fr – mehdi.benlahcen@conseiller-consulaire.com
+351 927 469 082

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s