Conseil consulaire 21 avril 2015

LFP

Le conseil consulaire s’est réuni le 21 avril dernier en format enseignement afin d’examiner les dossiers de demande de bourses pour l’année scolaire 2015-2016.

Nous avons examiné un total de 198 dossiers dont 9 premières demandes (4.5% des dossiers). 123 dossiers pour le lycée Charles Lepierre de Lisbonne (62%)et 75 pour le lycée Marius Latour de Porto (38%).

A l’issue des débats nous avons proposé 16 dossiers à l’ajournement (8%) et 17 au rejet (8.5%). Il est intéressant d’observer que les quotités de bourses sont globalement en légère baisse (entre 2 et 5% en moyenne). Cela s’explique en partie par la baisse de l’indice parité pouvoir d’achat (IPA) qui est passé de 81 à 79, et en grande partie par une amélioration de la situation financière d’un grand nombre de familles.

Ces arbitrages doivent encore être soumis à l’approbation de la Commission Nationale des Bourses (CNB) qui se réunira les 17 et 18 juin prochain à Paris.

Les familles qui ne seraient pas satisfaites des résultats de cette première phase, ou celles qui seraient concernées par une inscription tardive dans l’un des deux lycées français établis au Portugal peuvent déposer un dossier en deuxième commission. Celle-ci se réunit généralement début novembre.

Suite à cette réunion, les 4 conseillers consulaires pour le Portugal ont souhaité s’entretenir avec Monsieur l’Ambassadeur pour aborder un certain nombre de questions diverses:

  • Nomination des consuls honoraires: J’ai pris la parole pour exprimer la déception des 4 conseillers consulaires sur le peu de concertation sur ce dossier. Contrairement à ce qui avait été décidé en conseil consulaire du 15 septembre 2014 (« Les conseillers consulaires sont appelés à formuler des propositions de candidats à la fonction de consuls honoraires à Porto, mais également à Leiria, à Coimbra, à Viana do Castelo, ainsi qu’éventuellement à Viseu ou Guarda » – extrait du CR de la réunion du 15 septembre 2014 publié sur le site du Consulat de France à Lisbonne), nous n’avons pas pu formuler de propositions. Il était prévu d’examiner et de débattre de ces candidatures durant la réunion du 28 novembre 2014. Malheureusement cela n’a pu être fait pour diverses raisons. Les conseillers consulaires s’attendaient donc à être convoqués de nouveau afin de débattre de ces questions. Ils ont donc été très désappointés d’apprendre l’identité et la nomination du consul honoraire de Porto lors des vœux de Monsieur l’Ambassadeur, surprise identique pour la nomination des consules honoraires de Coimbra et Leiria.
  • Déménagement de l’Institut Français au Portugal: Dans ce dossier aussi la concertation est absente. Nous l’avons regretté officiellement auprès de Monsieur l’Ambassadeur. Nos demandes d’études chiffrées sont restées sans réponse. Nous ne savons pas sur quelles données financières s’appuie la décision de déménager l’Institut Français du Portugal. Nous avons fait remarquer que nous n’avions pas plus d’information sur le déroulement de la vente du bâtiment situé avenida Luis Bivar. J’ai par ailleurs fait part de mon pessimisme quant à la vente rapide de ce bâtiment, tout en expliquant que si en octobre ou novembre 2015 le bâtiment n’était pas vendu nous aurions un gros problème politique. En effet, comment justifier le déménagement si le bâtiment n’est pas vendu?

Mehdi Benlahcen

Conseiller AFE Péninsule ibérique
Conseiller consulaire Portugal
Président du groupe « Français du monde, Ecologie et Solidarité »
mehdibenlahcen@hotmail.fr – mehdi.benlahcen@conseiller-consulaire.com
+351 927 469 082

Visite de M. le Premier Ministre Manuel Valls à Lisbonne

WP_20150410_09_22_03_Pro

Le vendredi 10 avril 2015, Monsieur le Premier Ministre Manuel Valls était en déplacement à Lisbonne, afin de rencontrer son homologue portugais.

Il a néanmoins profité de ce déplacement pour rencontrer la communauté d’affaire franco-portugaise au Centre Culturel de Belem.

J’ai pu rencontrer, en compagnie d’autres personnes, Monsieur Manuel Valls en aparté, 10 minutes avant son intervention. Mandaté par notre député Arnaud Leroy, j’ai profité de cette occasion pour lui remettre en main propre la pétition « Sauvons l’institut français du Portugal » et ses 5500 signatures.

J’ai également pu interpeller notre Premier Ministre à la suite de son allocution sur le thème: « France-Portugal: Agir ensemble pour la croissance européenne ».

Voici le texte de ma question:

 » Monsieur le Premier Ministre,

Président du groupe « Français du monde, Ecologie et Solidarité » à l’Assemblée des Français de l’Etranger, je travaille en son sein dans la commission du commerce extérieur. Cette dernière, dans ses travaux de la récente session du mois de mars, a repris une partie des réflexions que vous nous avez présentées aujourd’hui.

J’aimerais cependant attirer votre attention sur la situation des « petites » PME et surtout des TPE créées par des ressortissants français. Il s’agit autant d’entrepreneurs désireux d’exporter leurs produits ou prestations à l’étranger que d’entrepreneurs installés à l’étranger et souhaitant garder ou nouer une relation commerciale avec la France (outsourcing, commercialisation voire même création d’emplois). Par ailleurs, un entrepreneur français à l’étranger qui réussit pourra avoir tendance à réinvestir une partie de ses gains en France.
Ma question est simple Monsieur le Premier Ministre, aujourd’hui ces entrepreneurs français sont exclus des dispositifs d’aide au commerce extérieur soit en raison de coûts prohibitifs des services de ses organismes, soit parce que leur valeur ajoutée est jugée insuffisante pour l’économie française. Dans le contexte actuel d’encouragement des initiatives privées, ne serait-il pas pertinent de mettre l’accent sur l’accès de ces dispositifs existant aux « petites » PME, et surtout sur leur ouverture aux TPE?

Permettez-moi, monsieur le Premier Ministre, de souligner qu’en tant qu’élus de proximité, les conseillers consulaires partout dans le monde sont directement en contact avec ces entrepreneurs et leur réalité et que nous constatons une demande et un besoin croissants. »

Mehdi Benlahcen

Conseiller AFE Péninsule ibérique
Conseiller consulaire Portugal
Président du groupe « Français du monde, Ecologie et Solidarité »
mehdibenlahcen@hotmail.fr – mehdi.benlahcen@conseiller-consulaire.com
+351 927 469 082

Déménagement de l’Institut Français du Portugal – revue de presse

auditorium-ifp

A l’approche de la visite de M. le Premier Ministre Manuel Valls à Lisbonne, ce vendredi 10 avril, il est intéressant de voir fleurir les articles de presse au sujet du déménagement de l’Institut Français du Portugal.

La tribune de personnalités portugaises parue dans « Publico » a été reprise en français par « Slate.fr »

A noter également un article sarcastique du « Canard Enchaîné » sur la gestion de l’Institut par M. Azouz Begag.

Vous trouverez ci-dessous les articles du « Publico » et de « Slate.fr »:

http://www.publico.pt/culturaipsilon/noticia/nao-ao-fecho-do-institut-francais-au-portugal-1690407

http://www.slate.fr/story/99671/ifp-france-portugal

A cette date, la pétition « Sauvons l’Institut Français du Portugal » a été signée par plus de 5000 personnes très majoritairement portugaises. Ne pas vouloir voir que cette décision non concertée créée un malaise dans la communauté francophile au Portugal est une erreur majeure. 

Il n’est jamais trop tard pour faire marche arrière et ouvrir des discussions qui auraient dû avoir lieu en juin 2014. En tant qu’élu je ne sais toujours pas quelles sont les motivations financières de ce déménagement. Contrairement au dossier du consulat de Porto aucune étude sérieuse ne nous a été communiquée, ce qui nous aurais permis de mieux comprendre cette décision. C’est bien dommage!

Mehdi Benlahcen

Conseiller AFE Péninsule ibérique
Conseiller consulaire Portugal
Président du groupe « Français du monde, Ecologie et Solidarité »
mehdibenlahcen@hotmail.fr – mehdi.benlahcen@conseiller-consulaire.com
+351 927 469 082